Un projet prestigieux à La Teste : l’établissement de bains de mer de Gabriel-Joseph Durand

Dans la plaquette, Notice sur les bains de mer de Boulogne et sur l’établissement formé par A. Versial publiée en 1825, on peut lire : « La médecine a reconnu depuis longtemps les avantages que produisent les bains de mer dans une foule d’affections et de maladies (…). En Angleterre, où l’hygiène est l’objet continuel des méditations et des travaux des médecins, toutes les villes maritimes un peu importantes ont des établissements de bains de mer. On y trouve à la fois les agréments de la vie, et le remède ou le soulagement à une foule de maux (…)".

A l’exemple de Boulogne, la commune de La Teste souhaite se doter d’un établissement de bains de mer. On assiste alors aux balbutiements de ce

type de construction qui va connaître un grand développement à partir des années 1850. En effet, des communes balnéaires telles que Arcachon, Gujan, Soulac… voient fleurir sur leur sol de nombreux établissements de bains de mer au confort variable.

L’architecte bordelais, Gabriel-Joseph Durand, propose pour La Teste un projet grandiose, d’inspiration néo-classique, sur un terrain appartenant à Lalesque, maire de La Teste, "sur les Bords du bassin d’Arcachon, au bout de l’avenue qui sépare la belle chapelle dite d’Arcachon sur la plage du Bassin". L’édifice se compose d’une galerie en hémicycle avec logements des baigneurs, salle à manger et salle de billard. A chaque extrémité de la galerie, s’élève un pavillon. Au centre, un troisième pavillon abrite au rez-de-chaussée, cuisines et dépendances et à l’étage, salle de fête et bibliothèque. Des "kiosques isolés, une glacière et d’autres fabriques pittoresques pouvant servir de but de ou de rendez vous de chasse" sont prévus à proximité du bâtiment.

Quand ce projet est élaboré, les bains de mer ne sont prescrits que dans un but thérapeutique. En effet, le projet prévoit : "Pour les malades, des baignoires mobiles donneront les moyens de prendre des bains chauds

ou froids dans leurs logemens où ils recevront les soins d’un médecin habile attaché à l’établissement". Est également prévue la possibilité de se baigner dans des "cabinets roulans semblables à ceux usités en Angleterre soit dans des baignoires roulantes à claire voix pour les personnes qui ne voudraient pas se livrer aux ondulations des vagues".

Malheureusement, le projet ambitieux de Durand ne verra jamais le jour.

Mon parcours
  • Loisir, Sport
  • Vie artistique
  • Architecture et Urbanisme
  • Aménagement du Territoire
  • Santé
Légende des icones