La Fondation Wallerstein. La maison de santé d’Arès

La maison de santé d’Arès a été créée dès 1895 à l’initiative de Paul et Sophie Wallerstein dans le but de donner gratuitement des soins médicaux ou chirurgicaux aux malades indigents d’Arès et des communes environnantes. Elle est gérée par la Fondation Wallerstein, reconnue d’utilité publique le 9 décembre 1904.

L’architecte bordelais Blaquière construit un premier pavillon en 1895 ainsi qu’un pavillon d’isolement destiné aux malades contagieux.

En 1901, un second pavillon (le pavillon aseptique) est construit par l’architecte parisien Camus, ainsi qu’un bâtiment central reliant les deux pavillons. Le bâtiment central abrite la salle d’opérations, les galeries-promenoirs, le service des bains, la lingerie, la cuisine et le réfectoire. D’une capacité de six lits en 1895, la maison de santé passe, en 1901, à

trente-deux lits. Entre 1911 et 1923, les architectes Emmanuel Gonse et Charles Duval sont chargés de la construction d’un autre pavillon d’hospitalisation et d’un pavillon pour l’installation de rayons X en collaboration avec le professeur Bergonié. Duval et Gonse sont les mêmes architectes qui ont réalisé pour le compte de la Fondation Wallerstein, l’aérium situé également à Arès.

Mon parcours
  • Loisir, Sport
  • Vie artistique
  • Architecture et Urbanisme
  • Aménagement du Territoire
  • Santé
Légende des icones