La Ville d’été

Le plan d’Arcachon dressé par Alfred Pichou en 1908 montre des quartiers bien différenciés. La Ville d’été déploie son parcellaire rectiligne en front de mer. Les constructions y sont denses. Elle concentre les activités officielles et commerciales. Elle s’oppose à la Ville d’automne, beaucoup moins urbanisée, mais surtout à la Ville d’hiver, au plan de parc à l’anglaise, alors à la mode. Le tracé des rues n’est plus rectiligne mais courbe afin d’éviter les courants d’air. Les villas ne se découvrent qu’à travers les frondaisons des arbres.

Mon parcours
  • Loisir, Sport
  • Vie artistique
  • Architecture et Urbanisme
  • Aménagement du Territoire
  • Santé
Légende des icones