Les bains-douches de Soulac

En 1938, la commune de Soulac souhaite se doter d’un établissement de bains-douches considérant sa construction indispensable pour les « besoins d’hygiène de la classe ouvrière » et pour les étrangers fréquentant la ville en été. De plus, « une station balnéaire soucieuse de sa bonne renommée, se doit d’offrir à sa clientèle fidèle tout le confort auquel elle a droit, et qu’elle trouve par ailleurs et de faire l’impossible pour amener parmi nous, tous ceux qui s’en sont éloignés, par notre manque d’établissement ». La commune confie le projet à l’architecte Albert Maurin. Le maire de l’époque, Georges Mandel,

alors ministre des Colonies, attire l’attention du préfet sur ce projet communal. Le 5 mai 1938, le Conseil d’hygiène publique et de salubrité de la Gironde émet un avis favorable à la construction des bains-douches qui bénéficie d’une subvention de 175000 francs.

Mon parcours
  • Loisir, Sport
  • Vie artistique
  • Architecture et Urbanisme
  • Aménagement du Territoire
  • Santé
Légende des icones