Démantèlement des voies ferrées par les américains

Pour contribuer à l'effort de guerre, l'état-major français décide à partir de 1916 de démanteler des voies de chemin de fer afin d'alimenter des usines d'armement en matériaux et d'acheminer dans la zone des conflits de nouveaux rails.

Deux tronçons sont concernés en Gironde : Le Verdon-La Pointe-de-Grave et Lamothe-Arcachon. Pour le premier, c'est la voie unique qui disparaît ; pour le second, il s'agit d'un passage d'une voie double à une voie unique.

En avril 1917, les Etats-Unis d'Amérique entrent dans le premier conflit mondial et décident d'envoyer en France deux millions d'hommes et du matériel en conséquence.

Ils décident, de leur propre initiative de rétablir le tronçon entre Le Verdon et La Pointe de Grave car cet embarcadère représente un atout logistique important. La Compagnie du Midi s'inquiète car elle n'a pas été prévenue de ces travaux. Le Génie américain abandonne ce chantier en août 1918.

Mon parcours
  • Loisir, Sport
  • Vie artistique
  • Architecture et Urbanisme
  • Aménagement du Territoire
  • Santé
Légende des icones