Premières constructions à La Teste dans le quartier d'Eyrac

Dans le quartier d'Eyrac, à La Teste, on ne trouvait au début du XIXe siècle que des cabanes de pêcheurs. Moins d'un demi-siècle plus tard, la physionomie des lieux avait nettement changé. Le responsable en était François Legallais qui construisit en 1823 un hôtel luxueux près de la plage. Les courageux candidats à la baignade, épuisés par un périple d'une journée entière pour venir de Bordeaux, étaient récompensés par un séjour agréable.

C'est en 1836 que Tindel, un peintre bordelais, inaugura non loin de là un autre hôtel baptisé « Les nouveaux bains d'Arcachon ». Les distractions étaient nombreuses, les bains de mer, chauds ou froids, bien entendu, mais aussi des activités plus insolites comme des excursions à dos de chameau.

L'hôtel Tindel changea de propriétaire et devint l'hôtel Gaillard. En 1849, on

lui adjoint un casino. Cela permit à la riche société de s'adonner à divers loisirs : outre les bains, la danse, la lecture et surtout les jeux de cartes. Le tourisme moderne était né.

Mon parcours
  • Loisir, Sport
  • Vie artistique
  • Architecture et Urbanisme
  • Aménagement du Territoire
  • Santé
Légende des icones